Lettres
Cross

Au P. Général 1906

Dans son Compte-rendu annuel au P. Général à Rome,  P. Léonard rend compte des débuts de son ministère missionnaire à Ourfa puis à Mardine.

Mardine , le 11 décembre 1906

Revme P. Général

À la réception de l’obédience de Votre Paternité Revme pour me rendre en Mésopotamie, je partis immédiatement de boudja pour le Liban où, sur l’ordre du TRP Lino, 1  je passais quelque temps parmi mes chers parents et amis. De là, je partis à l’instant pour ma mission.

Arrivé à Ourfa , la première station de notre Mission, le RP Préfet m’ordonna de m’arrêter en cet endroit pour attendre ma destination. Après environ un mois, il me fût ordonné de me rendre à Mardine .

J’inclinai la tête et remerciai Dieu le Seigneur pour ma présente nouvelle destination. Je suis arrivé à Mardine vers le début de septembre, après un voyage assez long et non moins fatiguant.

De suite, j’ai pu commencer le Saint Ministère grâce à la langue arabe. Le RP Préfet m’a chargé des travaux suivants : directeur du Tiers-Ordre, qui est très florissant et compte de très nombreux membres ; directeur de la congrégation dite « La Garde d’Honneur du Sacré Cœur » 2  ; directeur de notre nombreuse école, avec des cours de français et de musique ; chaque mois je dois donner deux conférences aux dites congrégations. De temps en temps je prêche aussi à l’église.

De plus, les confessions sont très nombreuses, parce que les orientaux catholiques sont nombreux et préfèrent notre église à la leur.

Je suis très occupé, pourtant j’en suis très content et je jouis d’une très bonne santé.

Voici Revme Père, en bref, l’état dans lequel je me trouve.

Il y a ici aussi un certain P. Daniel, président de l’hospice, et mon compagnon le RP Thomas.

Enfin, Revme Père, veuillez agréer mes félicitations sincères et cordiales pour le nouvel an.

En demandant humblement votre sainte bénédiction, je me déclare votre très humble fils.

Fr. Léonard de Baabdath

miss. capucin

1  P. Lino de Sterzing (commune italienne à la frontière autrichienne), Préfet des Etudes à boudja 2 Fraternité de fidèles pour la vénération du Sacré Cœur de Jésus, une heure par jour, à tour de rôle.

MANUSCRIT

Share:
Facebook
Twitter
Print
Go To Top
Go to top
Chapitre précédent

A Tamar 1906

A Tamar 1906

Previous Chapter
CHAPITRE SUIVANT

Au P. Général 1907

Au P. Général 1907

Next Chapter
Go To Top
Retour à l'action précédente
...et, une fois de plus, la bure franciscaine fut teinte du sang des martyrs...
LeonardMelki
© Farés Melki 2013