Média
  |  
Articles
Cross

Deux historiettes sur la Ballouta

Michel Maroun Hanna Neemtallah Melki
27 mai 2013

La famille Melki dispose d’un terrain de 358 m 2  situé dans la région de Hakleh, au haut de Baabdath, où se trouve un chêne (Ballouta) multiséculaire, près de 300 ans d’âge, selon les spécialistes, entouré de cuves creusées dans le roc, dans lesquelles on faisait la mélasse de raisins, cueillis des vignes abondantes de la région.

L’espace Ballouta a été consacré au P. Léonard, le 19 octobre 2008, lors d’une cérémonie groupant les autorités civiles et religieuses ; en témoigne une stèle commémorative.

Vu la relation établie entre le P. Léonard et la Ballouta, les deux historiettes ci-dessous sont à leur place.

• Au début de la première guerre mondiale l’armée ottomane décida d’abattre le chêne pour récupérer le bois. Le père Neemtallah Melki (1864-1931) qui a jeté les bases du livre d’histoire sur Baabdath et ses familles, consacra une nuit de prière au pied de l’arbre. Au matin, le détachement de l’armée constata, par un opercule, que l’intérieur de l’arbre était creux ! Le projet fut abandonné.

• La fin des années 50 et début des années 60 vit l’activité agricole disparaître au profit d’une frénésie foncière. L’accès facile, le manque de civisme causèrent des dégâts importants au chêne et on craignait le pire, quand Youssef Farès Melki prit sur lui de consulter des ingénieurs agronomes qui condamnèrent la branche la plus étendue de l’arbre et appliquèrent les traitements disponibles à l’époque. Un sursis supplémentaire !

 

Share:
Facebook
Twitter
Print
Go To Top
Go to top
Chapitre précédent

Léonard et le Tiers Ordre

Léonard et le Tiers Ordre

Previous Chapter
CHAPITRE SUIVANT

Deux poèmes

Deux poèmes

Next Chapter
Go To Top
Retour à l'action précédente
...et, une fois de plus, la bure franciscaine fut teinte du sang des martyrs...
LeonardMelki
© Farés Melki 2013